HAÏTI

PAD est active en Haïti depuis 2012 sur la commune de Corail, dans le département de la Grand’Anse au sud-est de l’île. Une partie de la population de cette commune habite en bord de mer dans un petit centre-ville, tandis que la grande majorité de la population habite dans les Mornes (petites montagnes), enclavées et difficiles d'accès.

 

L’objectif du programme qu’elle y mène est d'améliorer la santé communautaire et de réduire les maladies hydriques, telles que le choléra et la diarrhée, à travers l’accès à l’eau potable, l’assainissement solide et liquide et le renforcement durable des pratiques d’hygiène.

 

Ce programme est mené en collaboration avec la Fondation Im@gine, une association haïtienne établie à Corail depuis de nombreuses années.


Trois niveaux d’action et approche participative

L’action se fait à trois principaux niveaux : 

  • domiciliaire au sein des familles, via de la sensibilisation
  • communautaire via la création et formation de comités et la réalisation d’ouvrages, 
  • et enfin communal avec les autorités locales. 

 

Parallèlement, le programme intervient aussi en milieu scolaire. Il vise à renforcer les connaissances et les pratiques des enfants en matière d’hygiène, notamment via la formation des professeurs, et à améliorer les installations sanitaires dans les écoles.

L’approche utilisée par le programme se base sur une approche participative mise au point sur le terrain pour répondre au mieux aux besoins des bénéficiaires : la méthode WAST « Waste and Sanitation transformation ». Cela se traduit notamment par la mise en place de Comités Hygiène et Assainissement (CHA). Points de contact entre les communautés et le programme, ces CHA restent actifs bien après la fin des réalisations. Ils reçoivent différentes formations : leadership, gestion, résolution de problèmes, etc. Ils sont ainsi capables de soutenir et dynamiser la communauté dans ses initiatives sanitaires et de pérenniser les ouvrages.

Un design de latrines original

Depuis 2018, le programme propose un design original et innovant de latrines Ecosan à déshydratation. Ces latrines permettent de produire d’un côté, de l’urée immédiatement utilisable comme engrais et de l’autre, du compost qui est prêt beaucoup plus rapidement que via des latrines Ecosan classique sans déshydratation. Le design original développé par PAD offre l’avantage d’être adapté aux moyens financiers des habitants de Corail et de répondre techniquement aux contraintes du sol dans certaines zones de la commune, afin notamment de ne pas polluer la nappe phréatique. 

 

Les premières latrines Ecosan à déshydratation ont été installées sur le bord de mer dans le centre-ville de Corail, les bénéficiaires  de cette zone ne pouvant pas creuser de trou pour une latrine traditionnelle (immédiatement inondée). 

 

Quelques chiffres

Fin 2018, le programme comptait 2.330 latrines familiales, dont une trentaine de latrines Ecosan, pour un total d’environ 10.000 bénéficiaires. Dans les écoles de la commune, 66 latrines ont été construites ou rénovées, 3 systèmes de récupération d’eau de pluie ont été bâtis, et près de 3.300 élèves ont été sensibilisés.


Download
Rapport_annuel_2018_PAD_Haiti.pdf
Adobe Acrobat Document 1.5 MB


Download
Rapport annuel 2017_PAD-Haiti.pdf
Adobe Acrobat Document 1.8 MB


Download
Rapport annuel 2016_PAD Haiti.pdf
Adobe Acrobat Document 6.6 MB


Download
Rapport_Haiti_2015.pdf
Adobe Acrobat Document 2.5 MB


Download
Rapport annuel PAD Haiti 2014.pdf
Adobe Acrobat Document 1.1 MB


Download
Rapport_Haiti_2013.pdf
Adobe Acrobat Document 339.7 KB


Download
Rapport_Haiti_2012.pdf
Adobe Acrobat Document 383.4 KB